Programme de récupération hors foyer

Le programme de récupération hors foyer cofinancé par ÉEQ et le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a pris fin le 31 décembre 2016. En huit ans d’existence, le programme (anciennement appelé aussi la Table pour la récupération hors foyer) a rendu possible l’installation de près de 20 000 équipements de récupération multimatières un peu partout au Québec.

L’objectif du programme était simple : permettre aux citoyens de poursuivre leur bon geste de récupération même à l’extérieur de la maison afin de récolter un maximum de matières recyclables. En faisant appel au programme, les organismes municipaux avaient accès à du financement pour acheter des bacs de récupération conçus spécialement pour les lieux publics municipaux comme les bibliothèques, les arénas, les artères commerciales, les parcs et autres. Le coût d’achat des équipements était remboursé à 70 %, jusqu’à concurrence de 840 $ par unité.

Le programme était financé à parts égales, à hauteur de 8 millions de dollars, par ÉEQ et le MDDELCC, par l’intermédiaire du Fonds vert. Une analyse est en cours pour déterminer la suite à donner à ce programme qui a connu un énorme succès.

De 2008 à 2016, de nombreux d’organismes municipaux ont choisi d’offrir à leurs citoyens davantage d’occasions de récupérer dans les lieux publics. En faisant appel au programme de récupération hors foyer, ils ont permis l’installation d’équipements de récupération, pour que chaque poubelle ait son bac!

Plus de 800 municipalités ont profité du programme de récupération hors foyer. À l’aide du financement disponible, elles ont été en mesure de se procurer les équipements adaptés à leurs besoins. Que les lieux à desservir soient intérieurs ou extérieurs, qu’ils soient urbains ou ruraux, plusieurs types d’équipements sont disponibles pour que les citoyens aient la possibilité de récupérer partout!

Saviez-vous que ?
L’artère commerciale est un lieu de choix pour commencer à équiper les lieux publics! En effet, ce sont dans ces lieux que les citoyens utilisent le plus les équipements de récupération mis à leur disposition.

Selon un sondage réalisé en 2015 par la firme Crop pour le compte de ÉEQ :
Lorsque des bacs de récupération sont disponibles dans les lieux publics, 83 % des Québécois ne manquent pas de les utiliser.

Ils y déposent principalement :

  • des bouteilles d’eau
  • des journaux et d’autres types d’imprimés
  • des contenants de lait ou de jus
  • des gobelets de café
  • des contenants de restauration rapide

Trois personnes sur quatre aimeraient avoir davantage d’occasions de récupérer lorsqu’ils sont à l’extérieur de la maison.