Des investissements conséquents pour la collecte sélective

Budget 2020 du ministre des Finances du Québec Éric Girard

Montréal, le 12 mars 2020 – Éco Entreprises Québec (ÉEQ) – l’organisme à but non lucratif représentant des milliers d’entreprises dans leur responsabilité de financer la collecte et le tri du bac de recyclage – souligne les investissements annoncés par le ministre des Finances Éric Girard dans son récent budget afin de soutenir la modernisation du système de collecte sélective.

Ainsi, 20 M$ sont prévus sur deux ans pour que les centres de tri poursuivent leurs efforts visant à accroître la qualité des matières recyclables traitées. Par ailleurs, afin de favoriser la diversification des débouchés pour le plastique recyclé, le gouvernement prévoit 6 M$ supplémentaires sur trois ans dans le cadre du budget 2020-2021. Ces montants s’ajoutent au 100 M$ déjà prévus au budget 2019 pour l’amélioration de la gestion des matières résiduelles.

« Dans le contexte actuel de crise du recyclage, ces investissements sont en adéquation avec la réforme de la collecte sélective annoncée le 11 février dernier, qui vient confier la gestion du système aux entreprises qui le financent déjà, soutient Maryse Vermette, présidente-directrice générale de ÉEQ. En outre, la direction développement des marchés et technologies de tri de ÉEQ a déjà élaboré un Plan d’action sur les plastiques ayant comme objectif d’augmenter les taux de recyclage de tous les plastiques récupérés grâce à la consolidation d’une chaîne d’approvisionnement entre le tri, le conditionnement et le recyclage. Ce plan sera en appui aux initiatives des instances gouvernementales, tant fédérale que provinciale, dans ce secteur. Nous sommes donc prêts à collaborer rapidement avec tous les acteurs concernés afin de répondre aux besoins des recycleurs et conditionneurs québécois », ajoute Mme Vermette.

Rappelons que concrètement, ces investissements serviront à assurer le succès de la modernisation de la collecte sélective en :

  • garantissant l’utilisation de matières écoconçues, recyclées et recyclables;
  • s’assurant de la récupération et du recyclage des contenants, emballages et imprimés;
  • favorisant le développement des marchés locaux dans une perspective d’économie circulaire.

D’autre part, avec le lancement des travaux d’élaboration de la nouvelle stratégie gouvernementale de développement durable, l’occasion est idéale pour faire preuve d’exemplarité et intégrer l’approvisionnement responsable aux secteurs gouvernemental et municipal en utilisant des matières recyclées, par exemple, dans les infrastructures routières, le mobilier urbain, les fournitures de bureau, les produits d’hygiène, etc.

À propos de Éco Entreprises Québec

Éco Entreprises Québec (ÉEQ) est un organisme à but non lucratif privé représentant les entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, des emballages et des imprimés dans leur responsabilité de financer les coûts des services municipaux de collecte sélective efficaces et performants.

À titre d’expert, ÉEQ optimise la chaîne de valeur de la collecte sélective et met en place des approches innovantes, dans une perspective de développement durable et d’économie circulaire.

– 30 –

Information :
Marie-Claude Tremblay
Conseillère principale, affaires publiques
Éco Entreprises Québec
514 250-6442

mctremblay@eeq.ca