Êtes-vous prêts à Tout déballer ? ÉEQ lancera un documentaire à l’automne

Lorsqu’on parle d’emballage dans l’actualité, on se questionne souvent sur les efforts des entreprises pour réduire leur impact environnemental, et plusieurs mythes persistent dans l’opinion publique. Pourtant, saviez-vous que depuis plus de quinze ans, les entreprises assument une responsabilité financière quant aux contenants, aux emballages et aux imprimés (CEI) qu’elles mettent en marché au Québec en compensant les coûts nets des services municipaux de collecte sélective? Ce sont ces entreprises que Éco Entreprises Québec (ÉEQ) représente et accompagne dans leurs démarches visant à optimiser leur CEI. 

ÉEQ n’a pas attendu le coup d’envoi de la modernisation de la collecte sélective pour commencer à sensibiliser et à collaborer avec les entreprises sur divers projets et initiatives. Depuis plus de 10 ans déjà, ÉEQ appui l’industrie dans l’intégration des notions d’écoconception et de recyclabilité pour une économie circulaire des emballages. Les choses commencent à bouger grâce à une foule de projets qu’on a réalisés ensemble.  

Parce qu’il est devenu essentiel de sensibiliser aussi la population à l’écoconception des emballages, mais que cette approche nécessite d’être expliquée, nous sommes heureux de lancer à l’automne 2022, le documentaire Tout déballer, qui est le fruit d’une collaboration renouvelée entre Sylvain Allard, directeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et Éco Entreprises Québec. Tout déballer s’inscrit dans la modernisation de la collecte sélective, comme un excellent outil d’information et d’éducation autant pour les entreprises que pour les citoyens. Dans ce grand chantier, chaque maillon de la chaîne est capital pour atteindre les objectifs de performance ambitieux que l’on se fixe. On ne peut y arriver qu’en travaillant ensemble. 

C’est pourquoi, pour faire un projet de cette ampleur, nous avons eu besoin du support de plusieurs personnes qui ont cru au projet et qui nous ont ouvert généreusement leurs portes afin de permettre les tournages, les prises d’images, les échanges, etc. Avec la pandémie, ce fut tout un défi!  Éco Entreprises Québec tient à remercier tous celles et ceux qui ont accepté de nous laisser entrer dans leurs entreprises et organisations et qui ont aussi participé à nos réflexions sur l’emballage dans le cadre du projet. 

« Après de nombreuses conversations et réflexions à imaginer cette troisième édition de Packplay, Sylvain et moi avions envie de changer de médium. On s’est dit tous les deux que le médium qu’est le documentaire nous permettrait d’élargir l’auditoire et de sensibiliser encore plus de personnes à la question de l’emballage, de ce qu’est l’écoconception et surtout du rôle et de l’importance du processus de design dans la recherche de solutions pertinentes. On voulait apporter davantage de nuances au discours entourant les emballages, que l’on aime détester, mais dont on a besoin, mais aussi présenter une perspective plus globale, à l’échelle du système. » — Geneviève Dionne, Directrice, Écoconception et économie circulaire, Éco Entreprises Québec. 

Notre relation avec l’UQAM date de 2014 et ce partenariat porteur qui nourrit les esprits nous permet de faire vivre notre message auprès d’une plus large audience. Plus on crée de l’espace pour le dialogue et la collaboration, plus cela va bénéficier à tout le monde. Ensemble, on peut faire de grandes choses. 

Pour ceux qui souhaitent suivre de près le projet documentaire Tout déballer et en apprendre davantage sur les coulisses, rendez-vous sur le site. 

Synopsis :  

On entend beaucoup parler de la pollution des océans par le plastique, du suremballage et de la crise du recyclage. On entend aussi des gens dire que ça ne sert à rien de récupérer les emballages dans le bac de récupération parce que tout fini à l’enfouissement. C’est certes décourageant et parfois désespérant. Les gens en viennent à se demander s’il n’est pas trop tard pour la survie de la planète et de sa population. En tant que designer graphique et professeur à l’École de design de l’UQAM, Sylvain Allard a cherché à explorer, à mieux comprendre pour mieux définir, le rôle du designer et sa responsabilité dans la recherche de solutions face aux problématiques environnementales liées à nos modes de production et de consommation dont l’emballage en est l’un des symboles. Il est donc allé à la rencontre d’acteurs impliqués dans l’idéation, la conception, la mise en marché et la gestion en fin de vie des emballages pour sonder des experts sur la question. 

Tout déballer souhaite donc lever le voile sur le système complexe qui se cache derrière l’emballage ainsi que la pluralité des rôles qu’il joue. L’un des objectifs du documentaire est d’informer et de sensibiliser les consommateurs sur leurs choix de consommation responsables et réfléchis, mais aussi le rôle qu’ils jouent dans une bonne gestion en fin de vie des emballages.  Tout déballer vise également à éveiller les consciences des designers qui participent au processus de sélection ou de conception du produit emballé et des acteurs du milieu qui interviennent à différents niveaux de la production en passant par la mise en marché et la gestion des flux de matériaux d’emballages. Les designers doivent mieux comprendre leur rôle dans cette nécessaire transformation de nos modes de production et de consommation.